Utah : des Arches à Bryce Canyon

Nos premiers jours dans l’Utah ont été consacrés à de la mécanique (à croire qu’Hordago a estimé que ça faisait trop longtemps que mon amoureux n’avait pas mis les mains dans le cambouis). Philippe a donc changé, sur un emplacement de camping et par moins de 10 degrés, les deux cardans du pick-up. Opération brillamment réussie après une bonne journée de travail (c’est qu’on n’a plus l’habitude nous 😁).

Après cette étape nécessaire, nous sommes partis en direction du parc des Arches. Encore une fois, les terres du BLM nous ont permis de bivouaquer 3 nuits gratuitement, seulement cette fois-ci il ne s’agissait pas d’un petit coin tranquille juste assez grand pour quelques campeurs puisqu’il y avait des dizaines de véhicules garés le long d’une piste, par ailleurs terrain de jeu de buggys et autres engins de cross. Certains semblent établis là pour un moment et on peut compter un bon nombre de feux de camps dès la tombée de la nuit. Étonnement, les lieux restent cleans, tout le monde, que ce soient des groupes de jeunes, des familles ou des retraités en motor home, parvient à trouver un bout de terrain pour s’installer et cohabiter tranquillement. C’est ici que nous avons rencontré Marc et Rosa, un couple américain originaire de Caroline du Sud. Nous avons passé une excellente soirée au coin du feu à parler des ressemblances et des différences de nos deux pays. Nous n’avons à ce jour pas rencontré d’américain plus ouvert, bien que Marc nous ait lancé, à peine la discussion entamée : « Moi je suis un vrai redneck ».

Nous avons adoré le parc des Arches ! Les premiers kilomètres donnent le ton avec des paysages dignes du Far West tel qu’on l’imaginait : d’impressionnantes roches ocres au beau milieu d’immenses plaines. Au cœur du parc, nous avons découvert plusieurs arches naturelles impressionnantes.

Nous sommes partis vers l’ouest pour rejoindre le parc d’Escalante en empruntant des routes tout simplement magnifiques (la 24 puis la 12 entre Green River et Escalante) et en traversant Capitol Reef : des kilomètres de paysages incroyables : des canyons, des montagnes, une portion de « route d’arête »…

Tout près d’Escalante, nous avons mis nos nerfs à rude épreuve durant 40 km de tôle ondulée sur  » Hole in the Rock « . C’est ce que deviennent les pistes sur lesquelles passent beaucoup de véhicules et qui ne sont pas entretenues. Il faut s’imaginer d’une part la sensation permanente et désagréable d’être assis sur une machine à laver en pleine essorage et d’autre part les dizaines de bruit suspects que font le pick-up et la cellule, un peu comme si tout allait exploser ! Bon on est enfin arrivés au bout de la piste et on a su le lendemain matin que ça valait le coup en partant se balader dans les slot canyons de  » Spooky  » et  » Peak a Boo « . Petit bémol, il a bien fallu faire la piste en sens inverse pour revenir à la civilisation mais pour le coup on a dégonflé les pneus et c’était.. un peu moins pire 😁.

Ensuite, nous sommes partis pour le mythique Bryce Canyon et là encore nous avons été scotchés par le parc, constitué de milliers de hoodoos colorés (colonnes de plusieurs couches de sédiments érodés). C’est déjà magnifique de voir ce paysage de la route qui surplomble le site, c’est encore plus joli quand on descend dans le canyon. Philippe a même sympathisé avec un chipmunk 😁.

Au bivouac, nous avons retrouvé Philippe, Catherine, Romane, Alexis et Eline, une joyeuse famille française qui voyage pour six mois aux États-Unis à bord de « Birdy » (leur camping-car qui nous semble immense et ultra confortable par rapport à notre mini cellule) et que nous avions rencontrée au Nouveau-Mexique. Nous avons également rencontré Kim, une monitrice de ski française expatriée en Colombie Britanique, en road trip aux Etats-Unis pour quelques semaines au volant de son 4×4. Nous avons passé une belle soirée au coin du feu à faire griller des chamallows. Quel plaisir de pouvoir partager nos expériences et nos ressentis sur les USA !

Si les États-Unis sont immenses, on se rend quand même vite compte que tous les voyageurs parcourent plus ou moins le même trajet et nous avons eu le plaisir de recroiser les « Birdy » à plusieurs reprises.

Déjà ravis par ce que nous venions de découvrir, nous avons continué notre périple en Utah encore quelques jours !

2 réponses sur “Utah : des Arches à Bryce Canyon”

  1. Nous prenons un véritable régal à découvrir au travers de votre blog, ces magnifiques contrées et paysages époustouflants !!!!
    Belle poursuite de votre aventure…nous restons dans l’attente de vos prochaines publications…
    NB: nos garçons ont particulièrement apprécié la rencontre avec Alvin 🙂
    Anje, notre amoureux des bêtes voudrait d’ailleurs savoir si vous avez fait d’autres rencontres animalières ? ?
    Au plaisir de vous lire, izan untsa eta laster arte !!!
    Potttttttt
    Pattu, Mixel, Kaiet, Anje eta Peio

    1. Salut Patricia! Ça fait plaisir de partager un peu de notre voyage à distance 🙂 niveau animaux, on est dans des zones très chaudes du sud, du coup, c’est plutôt calme à part pour les chipmunk qui sont légions! (Et qui n’ont pas froid aux yeux si il y a moyen de repartir avec un bout de nourriture!) on a quand même pu voir (et surtout entendre ) des coyotes, pas mal de biches, des chèvres sauvages et une foule d’alligators! Plus exotique, on a vu des Roadrunners (BipBip) et des chiens de prairie (des marmottes qui vivent dans les prairies arides). Par contre, la montée vers le nord s’annonce riche : ours et orignaux (ca vient du basque d’ailleurs ce mot :p)

      On vous embrasse bien fort!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *