Du Maryland à la Floride : une petite semaine d’adaptation !

Nous avons atterri à Baltimore le jeudi 1er mars 2018 après une loooongue journée d’avion.

Première victoire : l’immigration nous a laissé entrer pour 6 mois sur le territoire américain après quelques questions sur le but de notre voyage, ses étapes et les moyens que nous avons pour le financer.

Rapidement nous nous sommes rendus compte que nous allions devoir faire quelques efforts pour nous faire comprendre. Le chauffeur Uber qui nous a pris à l’aéroport a cru que nous étions africains à cause de notre accent et le trajet jusqu’à la guest n’a été qu’une succession de malentendus. Bref, y’a du boulot ! 😁

Le froid, la grisaille et le vent nous ont dissuadés de rester à Baltimore. La mini tempête que nous avons essuyée lors de notre première nuit a d’ailleurs eu raison de notre lanterneau ! C’est désormais une planche de contre-plaqué (normalement étanche) qui l’a remplacé en attendant de trouver mieux. Notre Hordago n’est décidément pas aux standards américains, on ne trouve ici que des lanterneaux trop petits, et ce n’est pas faute d’avoir arpenté les enseignes locales spécialistes en RV (recreative vehicle). Ce qui est extrêmement bizarre ici ! En règle générale nous avons plutôt le sentiment d’être tout petit par rapport aux monstres que nous côtoyons sur les routes et dans les campings !

Cap au Sud donc, avec un passage furtif par la « Blue Ridge Parkway » en Virginie : la réputation de cette route semble tenir ses promesses même si nous n’avons pu en parcourir que quelques kilomètres. Il est encore trop tôt dans la saison et bon nombre de ses portions sont encore fermées.

Qu’a cela ne tienne, nous continuons notre route jusqu’à Charleston, charmante petite ville de Géorgie aux rues pavées puis Savannah, en Géorgie, dont le centre ville abrite plusieurs petits squares dans lesquels il fait bon s’asseoir à l’ombre d’un grand chêne recouvert de mousse espagnole.

Nous sentons petit à petit les bénéfices de notre migration vers le Sud : le soleil est plus franc et les températures plus agréables ! Nous profitons de notre premier bivouac à deux pas de l’océan sur l’île de Saint Simon où l’on aperçoit au large quelques dauphins (et aussi quelques méduses sur la plage 😕).

Nous voici maintenant en Floride, prêts à profiter des plages, des Everglades et des moustiques !

Ah, autre subtilité que nous avons apprise à notre arrivée, les américains n’utilisent que du propane. Ça tombe bien, nous avons équipé la cellule d’un système au butane pour les plaques de cuisson ! Heureusement que le chauffage tourne au diesel, sinon nos premières journées auraient été intéressantes (les températures avoisinant les 5 degrés la plupart du temps). Heureusement, mon Mac Gyver de mari a trouvé une parade (comme toujours) et fabriqué un raccordement hybride qui nous permet désormais de nous concocter de bons petits plats (pâtes au cube or et bacon 😁).

Après quelques jours de tâtonnement, Hordago fonctionne au poil ! Nous nous y sentons comme chez nous et trouvons la cellule de plus en plus confortable !

4 réponses sur “Du Maryland à la Floride : une petite semaine d’adaptation !”

  1. bonjour
    Vous avez donc remplacées vos bouteilles de camping gaz par des bouteilles de propane US et remplacé le détendeur?
    Ce détail m’intéresse car je suis aussi équipé de bouteilles camping gaz pour la cuisine.
    Bonne route
    ThyLap

    1. Oui en effet, on a du basculer vers le propane. Pour cela, on est passé chez Camping World (une énorme chaîne, des magasins partout dans les US) où on a acheté une mini bouteille 1 gallon (équivalente à un r907), un détendeur deux étages et les flexibles qui vont bien. Là où le bât blesse, c’est que l’on a mis un raccord tétine pour relier notre flexible au flexible US. La solution classe serait d’acheter un vrai flexible tout fait avant de partir. L’ensemble bouteille détendeur flexible nous a coûté un peu plus de 100 dollars.

      Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *